Petit mot de l’auteur

J’étais un peu éloignée du monde quand l’écho d’orages, de blessures, de tendresses ont, presque malgré moi, dessiné des mots sur une page blanche.

Venue je ne sais d’où, une petite fille a mis sa main dans la mienne. 
Petite fille douce et légère, on aurait dit qu’elle était portée par des ailes.
Un oiseau s’est posé près d’elle.

Elle était très triste, d
es questions affleuraient petit à petit à la surface de ses silences…
De questions en questions, les mots se sont ajoutés aux mots, les pages aux pages…

Je me sentais bien dans cette bulle d’écriture, sur les orages de la vie, les cages, l’altitude, les jardins, 
l’espérance, la résilience, l’autonomie, la gratitude, la tendresse, tous ces thèmes qui me tiennent à cœur…

Je n’écrivais pas dans un but de publication à ce moment-là.
Je pensais uniquement à mes enfants plus tard, à leur destiner un texte pour accompagner leur vie d’adulte.
En fait, l’année de mes 40 ans, l’âge qu’avait mon père quand un accident lui a coûté la vie, j’ai eu envie de laisser un message à mes enfants.

Des années ont passé. Ce texte est resté au calme d’un tiroir ! 
Aurélia, une de mes filles, disait : “Quand je serai grande, je dessinerai ton livre”.
Elle est devenue grande, elle est aujourd’hui graphiste à Paris.

En 2002, 16 ans après la  fin de la rédaction de ce texte, Aurélia, tenant à sa promesse, s’est mise à “dessiner” mon livre.

Un jour, au jardin des Tuileries où nous avions rendez-vous, elle est arrivée avec une enveloppe qu’elle a déposé sur la table en disant : 
“Voici ton cadeau d’anniversaire”…
C’était le manuscrit illustré.

Un moment  de bonheur suspendu : je découvre ce qui deviendra le livre.
Dans les traits de la petite fille, je “reconnais” Mélodie… son univers tout en douceur…

C’était “un jour de printemps au cœur de la tendresse qui entoure les éclosions”, 
et le début d’un “voyage” au pays de rencontres entre Mélodie et des milliers de lecteurs.

Une aventure humaine extraordinaire, des chemins inattendus en séminaires de thérapie, de coaching, de soins paliatifs, 
d’atelier d’écriture, de projets pédagogiques, de diverses mises scène théâtrales…

De bouche à oreille, de coup de cœur en coup de cœur, tant des lecteurs que des libraires, 
plus de 24 000 exemplaires vendus ont pris  leur envol à ce jour, presqu’en silence !

Une nouvelle ré-édition est en cours 
et le livre, traduit en anglais, devrait être publié l’année prochaine aux USA.

Tout ce parcours, c’est grâce à vous, amis lecteurs, grâce à votre envie de toujours offrir ce livre, et de le faire découvrir…
C’est aussi grâce à beaucoup de libraires qui, loin des modes, prennent encore et encore cette petite fille par la main , la conduisent à leurs lecteurs à travers et malgré un monde envahi de publications tellement médiatisées et moins discrètes !
Je tiens à vous exprimer aux uns et aux autres ma profonde gratitude et ma reconnaissance, au nom de tous ceux et celles qui ont retrouvé  “une lumière à leur fenêtre” ou “une piste d’envol”.

Merci aussi, chaleureusement, à chacun(e) qui prenez le temps de m’écrire de façon si émouvante, si bouleversante.

Merci de me “faire cadeau de vos paysages” avec tant de gratitude.

Le courrier que je reçois, sur les ailes de ce livre, me touche vraiment infiniment.

Et bien sûr, très affectueusement  ma reconnaissance à Patrick, sans qui ce site n’existerait pas. 
Il donne à Mélodie SA petite fenêtre ouverte aux liens qui se créent, aux rencontres qui se passent, et aux chemins qui peuvent y conduire.
Ce cadeau, ce carrefour très précieux, a rejoint tant de  trésors glanés et partagés dans le sillage de cette aventure.

Savoir que Mélodie dépose un peu de soleil  dans les hivers du cœur,
savoir  qu’elle revalide des ailes blessées ou fatiguées avant un nouvel envol, vous dit, mieux que moi, merci.

 

Brigitte JACQUES